Augmentation mammaire

Réalisation par un chirurgien plasticien d’augmentation mammaire à Montpellier

QU’EST CE QUE L’AUGMENTATION MAMMAIRE?

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique dont l’objectif est l’augmentation de volume des seins. Cette augmentation est obtenue le plus souvent par la mise en place de prothèses mammaires (ou implants mammaires). Elle peut être obtenue également par une greffe de graisse (lipostructure) prélevée sur le patient lui même au cours d’une lipoaspiration (lipofilling du sein).

 

A QUI S’ADRESSE L’AUGMENTATION MAMMAIRE?

L’augmentation mammaire s’adresse aux patientes en manque de volume mammaire de façon congénitale ou acquise à la suite d’une grossesse ou d’un amaigrissement massif.

 

COMMENT SE DÉROULE UNE AUGMENTATION MAMMAIRE?

Une augmentation mammaire se déroule en chirurgie ambulatoire sous anesthésie générale. Dans certains cas, une anesthésie locale est possible en accord avec l’anesthésiste et le chirurgien. L’intervention dure 1h30 environ. Les douleurs post opératoires immédiates sont faibles puisqu’une anesthésie per opératoire par injection d’un anesthésiant est pratiquée pendant l’intervention par le chirurgien. La durée de cette anesthésie locale dure 48 heures environ.

 

 

QUELLES SONT LES CICATRICES POSSIBLES POUR UNE AUGMENTATION MAMMAIRE?

3 cicatrices sont possibles pour mettre en place des prothèses mammaires :

  • Sous le sein (ou cicatrice sous mammaire) située dans le sillon sous le sein : elle s’adresse le plus souvent aux patients qui ont un sillon déjà marqué
  • Autour de l’aréole (ou cicatrice périaréolaire) : elle s’adresse aux patientes sans sillon marqué et chez qui il faut effectuer des modifications de la position ou de la taille des aréoles
  • Sous l’aisselle (ou cicatrice axillaire) : elle s’adresse à tous les autres cas

Augmentation mammaire

Lors de la consultation préopératoire, le Docteur ZIADE vous conseille sur la cicatrice la plus adaptée à votre morphologie, tout en prenant en compte vos souhaits.

 

QUELLE CICATRICE CHOISIR POUR UNE AUGMENTATION MAMMAIRE?

En fonction de chaque morphologie, une cicatrice peut être plus adaptée qu’une autre. L’examen minutieux des seins permet au chirurgien de vous conseiller sur la cicatrice la plus adaptée à votre morphologie. Le choix final est toujours fait en accord avec la patiente, de façon à répondre à ses souhaits et besoins.

3 types de cicatrices :

  • Une cicatrice sous mammaire s’adresse à une patiente ayant un sillon sous mammaire marqué
  • Une cicatrice aréolaire s’adresse à une patiente avec des défauts aréolaires de taille, de forme ou de position
  • Une cicatrice axillaire s’adresse aux autres cas

 

 

QUELLE PROTHÈSE CHOISIR POUR UNE AUGMENTATION MAMMAIRE : PROTHÈSE RONDE OU PROTHÈSE ANATOMIQUE?

Le choix de la prothèse mammaire dépend de la forme des seins que l’on souhaite. Une prothèse mammaire ronde donne un sein plus rond (sein « pomme ») et un décolleté plus « pigeonnant ». Une prothèse mammaire anatomique donne un sein et un décolleté plus naturel (sein « poire »). Lors de la consultation préopératoire, le Docteur ZIADE vous conseille sur la prothèse la plus adaptée à votre morphologie tout en tenant compte de vos souhaits. Des essais sont réalisés au cabinet afin de faire votre choix plus sereinement.

 

COMMENT CHOISIR LE VOLUME DE SON AUGMENTATION MAMMAIRE?

Le volume de la prothèse mammaire choisie tient compte de votre morphologie et de votre souhait. Lors de la consultation préopératoire, le Docteur ZIADE pratique de multiples mesures morphologiques. Ces mesures lui permettent de définir une « prothèse idéale » qui correspond le mieux à votre morphologie. Il vous fait essayer ensuite cette prothèse idéale à l’aide d’un soutien gorge simulateur spécialement conçu pour cela. Le volume est ensuite réétudié après cet essai si toutefois il ne correspondait pas à votre attente afin qu’il puisse correspondre au mieux à votre souhait.

 

FAUT-IL METTRE LA PROTHÈSE DEVANT OU DERRIÈRE LE MUSCLE LORS D’UNE AUGMENTATION MAMMAIRE?

Après un examen minutieux prenant en compte votre morphologie et de vos habitudes de vie, le Docteur ZIADE peut vous proposer une position de prothèse qui lui parait plus adaptée. De manière générale, la position rétromusculaire (derrière le muscle) s’adresse aux patientes fines avec une peau peu épaisse qui pourrait laisser entrevoir les bords de la prothèse. La position prémusculaire (devant le muscle) s’adresse aux patientes avec une peau épaisse et un sein plutôt tombant.

Augmentation mammaire    Augmentation mammaire

QUELLES SONT LES SUITES OPÉRATOIRES D’UNE AUGMENTATION MAMMAIRE?

Après une augmentation mammaire, les douleurs sont variables en fonction de la taille et de la position de la prothèse. Une anesthésie est cependant pratiquée par le Docteur ZIADE au niveau du sein pendant l’intervention en injectant un produit qui anesthésie le sein pendant 48 heures environ ce qui permet d’améliorer très significativement le confort post opératoire. Les pansements sont à refaire tous les 2 jours pendant 21 jours. Un soutien gorge de contention est à porter pendant 2 mois (1er mois jour et nuit, et 2ème mois que le jour). La durée d’arrêt de travail est de 10 à 14 jours environ. La durée d’arrêt de sport est de 2 mois.

 

L’AUGMENTATION MAMMAIRE PEUT-ELLE-ÊTRE PRISE EN CHARGE PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE?

Habituellement, l’augmentation mammaire n’est pas prise en charge par la sécurité sociale hormis quelques cas particuliers d’agénésie (inexistence) ou de malformation de la glande mammaire. Dans ce cas là, il faut que la différence entre le tour de poitrine et le tour sous poitrine soit inférieure à 4cm. Dans ce cas bien précis, le chirurgien établit une demande d’entente préalable auprès du médecin conseil de la sécurité sociale. Ce dernier convoque ensuite  la patiente afin de l’examiner et de confirmer cette prise en charge.

 

 

EN PRATIQUE
  • Durée de l’intervention : 1h30
  • Type d’Anesthésie : Générale ou Locale
  • Type d’hospitalisation : Ambulatoire
  • Douleurs : Faibles à Modérées
  • Pansement : Tous les 2 jours pendant 21 jours
  • Port d’un soutien gorge de contention : 2 mois (1er mois jour et nuit, 2ème mois que le jour)
  • Arrêt de travail : 10 à 14 jours
  • Arrêt de sport : 1 mois

 

Mise à jour le 26 novembre 2018

 

 

 

 

 

 

Consulter la fiche SOFCPRE Tarifs intervention